dimanche 29 avril 2012

42 mois

Soit 3 ans et demi, le 24 avril dernier.
Je commence à m'essouffler, à m'user ... à juste saturer de toute cette attente!
Cela paraît juste énorme, mais en même temps, il semble qu'on soit encore bien loin du bout ...
Combien de marches reste-t-il encore à gravir ? Personne ne sait, et surtout, personne ne dit rien.
C'est vraiment plombant... certains ont attendu 5 ans !! Cette perspective m'est juste inenvisageable, et pourtant, plus le temps passe, plus elle est probable.
Ce temps suspendu finit par me paralyser, j'ai l'impression de ne plus avoir rien d'autre en tête que ça. Et ne rien engager, ne rien démarrer, ne rien entreprendre, ne rien accepter, juste "au cas où" l'AFA nous appellerait.
J'ai ce sentiment pénible d'être scotchée, de faire du surplace, d'être suspendue en plein élan, alors que j'ai juste horreur de ça tellement c'est éloigné de moi, qui aime avancer, aller de l'avant, évoluer!
Je ne trouve que de pâles palliatifs, permettant de se changer les idées quelques heures tout au plus. Tout m'ennuie, ou plus exactement je m'ennuie profondément de cette absence de changement, de cette absence d'évolution, de cette passivité qui m'est imposée. En un mot, je manque d'entrain!!
Pourtant, les derniers départs de parents australiens ou d'un couple d'OA rencontré lors de la Journée Elisabeth rousseau à Dijon l'an dernier, m'ont profondément fait plaisir... c'est un tel soulagement pour ces enfants d'être enfin réunis avec leur famille d'adoption, et une telle joie! Je sais bien que ça vaut le coup...
Rendez-vous sur Hellocoton !

24 commentaires:

  1. malheureusement je n'ai pas beaucoup de mot pour te réconforter dans cette immobilisme ambiant. cela fait 52 mois pour nous que nous n'évoluons plus nous non plus. notre échappatoire, c'est les voyages, je suis devenu une pro de l'organisation de départ de dernière minute, car prévoir les vacances a l'avance c'est impossible a cause de cette attente. nous partons dans 15 jours en croisière, ca va nous faire du bien de nous échapper un peut de cette trop longue attente. mais dès notre retour, nous allons retomber dedans sans d'autre but dans notre vie que l'attente. ne pas faire de projet professionnels, pas de projet de changement de région possible, nous restons immobile face a l'attente qui nous tétanise dans notre vie et notre train train quotidien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Mimi! nous aussi, l'échappatoire, c'était les voyages, mais en fait, on en a même plus trop envie!
      Profite bien de tes vacances... Bon courage et plein de bises

      Supprimer
  2. Ohlala!!! Comme je te comprends...
    J'aimerais te dire des mots réconfortants pour te redonner courage mais je ne sais que bien que les mots ne comblent pas le vide laissé par cette insoutenable attente...
    Nous en sommes au même point que toi alors je ne m'imagine que trop bien ce que tu ressens...
    Courage!!!! Le jour vient toujours après la nuit...
    Virginie de Suisse (43 mois depuis l'envoi du dossier mardi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Virginie pour ce soutien et cet enthousiasme indéfectible! tu sais décidément rester positive!
      Biz

      Supprimer
  3. Courage ! Je ne suis pas concernée par votre attente, et ne peut certainement pas totalement comprendre, mais je vous envoie un peu de mon énergie. Les voyages (ma passion) peuvent être un bon palliatif comme le dit Mimi, et là je peux vous aider, vous proposer d'autres rêves...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour votre énergie, positive!
      c'est vrai que les voyages sont un excellent palliatif, mais on n'en a même plus envie, en ce moment! cela revient sans doute, car on adore ça ...
      merci beaucoup d'être passée m'encourager...

      Supprimer
  4. Patience et longueur de temps.....
    Courage Kakrine, plein de xxx
    Anne-Laure, maman d'Antoine

    RépondreSupprimer
  5. Courage, courage, accroche toi. Cet immobilisme de m...de me parle tant, il m'avait pétrifiée lors de la PMA et les adoptions. On devient dingue à force, alors pfff je compatie et je t'envoie un "abrazo" virtuel pour te donner du courage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille mercis Moushette!
      oui, "pétrifiée", "tétanisée", "paralysée" ... ce sont vraiment les mots qui sonnent le plus juste pour décrire cette situation!
      Bises!

      Supprimer
  6. accroches toi ! même si l'attente est longue, ça vaut vraiment et sincèrement le coup ! on est heureux, alors crois en ton bonheur et continues ce beau chemin vers ton enfant.
    oui, il faut attendre et l'attente est longue et épuisante, mais le bonheur, le vrai est au bout du chemin.
    et pour te donner un peu de baume au coeur, un couple est à l'hôtel avec nous, c'est une attribution AFA.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup de tes encouragements!!!
      Et profitez bien de votre bonheur tout neuf ...
      Et merci pour l'info de l'attribution AFA, j'imagine que c'est une attribution Pattaya, non ? A ma connaissance -mais je ne sais pas tout ;-), ce sont les seules qui ont lieu en ce moment!
      bises

      Supprimer
  7. Bonjour,
    je sais de source sure que l'AFA par l'intermédiaire du correspondant actuel va mettre en place des procédures pour débloquer les dossiers et revoir tous les dossiers. Donc courage. Une maman adoptante made in thailande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup de tes encouragements!

      Supprimer
  8. Courage Kakrine ! Lors des coup de blues, je pense souvent à ton billet sur " ne pas être une mauviette pour adopter". Be strong !!
    Hélène en attttttente

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hélène! Je n'y pensais même plus, tu as raison, je vais le relire, cet article est un vrai booster de moral ;-)!!

      Supprimer
  9. Bonsoir,
    Tombé par hasard sur ton blog qui m'a naturellement interpellée car nous venons (enfin) de terminer le trop long voyage vers notre fille. Je te passe les détails (que je te raconterai par mail privé si tu le souhaites) mais nous avons en tout attendu 5 ans. Et jusqu'à la dernière minute, tout a été galère. Nous avons adopté en République Dominicaine, pays d'origine de mon mari.... Au final, notre fille est afin arrivée le 8 mars dernier et c'est un tourbillon d'émotions que nous vivons depuis.
    L'attente n'est pas oubliée, loin de là, elle fait partie de notre histoire et c'est comme ça que j'ai tenu le coup. En me disant que je ne pouvais pas revenir en arrière, que je ne voulais pas revenir en arrière et que tout cela faisait partie de notre histoire....
    Courage à toi et si tu veux discuter en privé, pas de soucis.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir La Dame des Crys, merci beaucoup de ton témoignage! Quelle âge a ta petite fille ?
      Je serai ravie d'échanger avec toi, peux tu me faire passer ton mp ici: leblogdekakrine@yahoo.fr
      à bientôt, et un grand merci pour tes encouragements

      Supprimer
  10. Je t'ai mis un MP sur le mail que tu m'as donné....
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, je n'ai pas reçu ton mail, es tu sure de l'adresse?

      Supprimer
    2. Hello,
      C'est bizzare car le mail ne m'est pas revenu. Je viens de faire un deuxième essais en faisant un copier-coller de ton adresse. Si jamais, je te donne mon mail: ladamedescrys@hotmail.com

      A bientôt j'espère :)

      Supprimer
    3. Hello, cette fois, j'ai bien reçu ton mail!! les mystères de la technique ;-)...
      je te réponds ce WE!
      bises

      Supprimer