lundi 11 juin 2012

5 idées reçues sur l'adoption d'enfants SN... en Chine


Rappelez-vous: selon la moulinette de l'AFA, il faut donc que nous ouvrions nos chakras et que nous réfléchissions  à l'évolution de notre projet , notamment dans le cadre de notre 2ème agrément.  Ben oui, 19 pays à checker, ça fait un peu de boulot ;-) !
Alors voici un petit article de chez Holt, sur les 5 idées  fausses les plus répandues quant à l'adoption en Chine et surtout, sur la promotion du programme inversé SN Chine (le marketing n'est jamais loin sur le site de Holt).  Voilà qui ressemble fort au nouveau programme de l'AFA sur l'adoption d'enfants à besoins spéciaux en Chine, ou au programme de Médecins du Monde... mais qui permet aussi de réfléchir aux différents particularités.
"Les familles potentielles avaient développé une image très répandue de bébés filles en bonne santé vivant dans des orphelinats surpeuplés - une conséquence involontaire de la Chine d'une politique de l'enfant, et une culture qui valorise traditionnellement fils plus que filles.
Or, le visage de l'adoption internationale de la Chine a radicalement changé. Bien que la nécessité demeure solide et convaincante, le tableau est moins clair - à la fois des enfants qui ont besoin des familles, et le processus pour les adopter. En conséquence, certaines idées fausses au sujet de l'adoption de la Chine ont émergé ...
Ci-dessous, Beth Smith, directeur de Holt de services sociaux pour la Chine, a partagé cinq des idées fausses les plus courantes chez les familles - ainsi que les faits au sujet de ces questions.
Idée fausse n ° 1: les orphelinats de la Chine sont toujours dépassés par  le nombre  de petites filles abandonnées en bonne santé.  En Chine, les attitudes envers les filles changent progressivement. L'économie croissante de la Chine a également donné aux familles davantage de ressources pour s'occuper de leurs enfants. En conséquence, plus de couples chinois adoptent des enfants en bonne santé au pays. Maintenant, la plupart des enfants vivant dans le système chinois de protection sociale ont un certain degré de l'état de santé ou de développement spécial, ou sont plus âgés. Beaucoup d'entre eux sont aussi des garçons.

Idée fausse n ° 2: Il faut 5 ans et + pour adopter en Chine.  Avec Holt, le processus pour adopter un enfant à besoins spécifiques, prend entre 12-18 mois entre la demande et de placement. Pour adopter un enfant sans besoins identifiés spéciaux, le processus se situe actuellement à plus de 5 ans, et de plus en plus.
Idée fausse n ° 3: Les besoins spéciaux = gravement handicapés, nécessitant très impliqué, des soins à vie.  En vérité, plus de 85% des enfants placés par Holt en provenance de Chine ont des affections mineures, gérables ou corrigées, et ont moins de 2 ans. Ils sont généralement apparentés avec les familles avant d'apparaître sur un photolisting.
Idée fausse n ° 4: Lors de l'adoption par le processus besoins spéciaux, l'agence d'adoption vient "attribuer" un enfant à une famille. Lors de l'apparentement des enfants avec les familles, nous nous efforçons vraiment d'apprendre à quoi les familles sont ouvertes et avec quoi elles sont à l'aise, et nous cherchons un match qui correspond. Lors de l'inscription, les familles remplissent une liste des conditions auxquelles ils sont ouverts. Bien que les familles peuvent changer le formulaire à mesure qu'elles en apprennent plus sur ​​les différents besoins spéciaux, nous avons toujours adhéré strictement à ce que les familles ont marqué sur cette liste.
Idée fausse n ° 5: Les familles seront «jugées» ou pénalisées pour ne pas être ouvertes à de très nombreux besoins spéciaux.  Au contraire, nous essayons vraiment  de mettre l'accent sur ​​l'importance pour les couples de se connaître, afin qu'ils se  sentent à l'aise pour devenir le parent de leur enfant. Si une famille examine le dossier d'un enfant et décide qu'ils ne peuvent pas poursuivre, il n'y a pas de pénalité. Pas de blacklistage. Nous essayons simplement de nouveau, cette fois avec plus de clarté.
Beth Smith a supervisé le programme de Holt Chine depuis 13 ans. "Cela fait chaud au coeur de voir comment les familles ont vraiment adopté ces changements récents en matière d'adoption en provenance de Chine," dit-elle. "Pour voir des familles passer de  leur vision d'une« petite fille avec des nattes » à un petit garçon de 2 ans avec une fente labiale ou un enfant avec une maladie cardiaque mineure, et de faire  un rapport huit mois plus tard dans lequel on écrit qu'ils sont complètement en amour avec leur enfant, est vraiment incroyable. Et j'ai hâte du jour où les familles qui demandent à adopter un enfant ayant des besoins spéciaux seront plus nombreux que les enfants maintenant admissibles à l'adoption. "


Qu'en pensez-vous?


Source: HoltInternational
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Approche très marketing en effet (du coup je suis allée faire un tour sur leur site...).

    Mais la réflexion sur les besoins spécifiques est semble-t-il incontournable aujourd'hui...

    Béatrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. effectivement, les "besoins spécifiques" et les "enfants grands" sont devenus deux incontournable de la parentalité adoptive!

      Supprimer
  2. "Les familles seront «jugées» ou pénalisées pour ne pas être ouvertes à de très nombreux besoins spéciaux". Voilà ce que j'en pense: cette idée n'est pas fausse mais bien vraie! Lors de notre entretien avec MDM, on nous a quand même indiqué clairement que les particularités pour lesquelles nous nous sentions prêts n'étaient pas assez lourdes! Mais sinon, non, on ne force pas les couples, hein...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir Elise,
      je suis très surprise de ce que tu décris! j'ai lu un numero de la revue humanitaire consacrée à MDM & son approche de l'adoption, la théorie semblait bien loin de la pratique que tu cites ... ça me déçoit de MDM, pour tout dire, et me choque même un peu, notamment dans une période où il me parait essentiel de bien définir ses limites, dans un monde de l'adoption très changeant, et pour faire en sorte de réussir cette adoption...

      Supprimer
  3. Et côté AFA, ça avance un peu pour les pré-apparentements SN, à quand les familles réunies??
    Corinne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CorinneB, à ma connaissance, la procédure suit son cours... je n'en sais pas plus.

      Supprimer
  4. Les familles attendent depuis six mois les dossiers médicaux.

    RépondreSupprimer
  5. Très intéressant ton blog...merci grandement pour les infos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mouai.... notre dossier a été accepté en chine en 2006 ...

      l'idée fausse n°2 est vraiment fausse !

      Supprimer